À propos de la Corporation Monseigneur Forget.

Depuis le 15 août 2018, l’évêque du diocèse de Saint-Jean-Longueuil  a confié à la Corporation Monseigneur Forget la mission de redonner à la cathédrale Saint– Jean-l’Évangéliste sa place comme lieu patrimonial dans l’histoire de Saint-Jean-sur-Richelieu et de l’ouvrir au monde en accueillant des projets culturels et sociaux.

CONTACT >

Corporation monseigneur Forget
215, rue Longueuil
Saint-Jean-sur-Richelieu
J3B 6P6

450 347-3902 poste 103

corporationmonseigneurforget@gmail.com

Première construction de l’église

Monsieur Gabriel Marchand fut l’instigateur de la construction de la 1re église. Il est le père de Félix-Gabriel Marchand, premier ministre du Québec de 1898 à 1900. Si l’autorisation a été donnée en 1826, la construction a débuté en 1827. Elle mesurait 100 pieds de longueur par 50 pieds de largeur. Elle fut terminée en 1853.

La façade de l’église se trouvait sur la rue Jacques-Cartier Nord et elle existe encore ; elle sert de sacristie à la cathédrale .

En 1845, le maître-autel fut consacré. Il est conservé dans la sacristie actuelle.

Agrandissement de l’église 1861-1866

  • Elle est l’œuvre de l’architecte Victor Bourgeau.

  • Elle s’inspire de l’architecture néo-classique anglaise.

  • Elle est faite de pierres  provenant des carrières de Saint-Blaise.

  • Sa façade est maintenant sur la rue Longueuil.

  • Une toile de Saint-Jean-l’Évangéliste au-dessus du retable du maître-autel a été peinte par Napoléon Bourassa.

1886, les vitraux

En 1886,le peintre-décorateur  François-Édouard Meloche va orner les vitres des fenêtres de motifs au pochoir  et sont gravées au mercure et à l’acide.  Chaque  fenêtre présente un personnage de notre histoire chrétienne.

1934.  l'église devient Cathédrale

L’église Saint-Jean-l’Évangéliste devient en 1934 cathédrale. Elle est le siège épiscopal du diocèse de Saint-Jean-Longueuil

Crypte des évêques

En 1952, une première crypte  existait en dessous de la cathédrale où Mgr Anasthase Forget reposait.

 

En 1992, une nouvelle crypte a été installée à la place du baptistère. Il y repose présentement quatre évêques. Jetez un coup d’œil et regardez les merveilleux vitraux.

L’histoire des orgues

  • Le premier orgue a été acheté en 1845.

  • Le deuxième orgue, en 1865.

  • L’orgue Casavant acheté en 1903 existe encore aujourd’hui.

  • Il fut modifié en 1957 pour devenir un orgue symphonique OPUS 2426 tout en conservant une partie du matériel sonore de l’instrument de 1903.

  • Il y a 3 718 tuyaux pour sa qualité symphonique.